Savoir-faire une prédication en étant clairvoyant : don ou apprentissage à avoir ?

Quand l’on m’a expliqué la voyance avenir, je pensais déjà au départ qu’il s’agissait de prédications et non de prédictions. Si l’avenir était tout tracé et que l’on ne pouvait agir dessus, il n’y aurait alors plus grand intérêt de savoir ce que l’avenir nous réserve. Le libre arbitre est extrêmement important à prendre en considération sachant que même dans un tirage de carte, c’est quelque part le libre arbitre qui dicte l’ordre du tirage bien plus que l’avenir en lui-même. Le clairvoyant utilise alors des outils que l’on appel arts divinatoires et je viens de citer par exemple le tirage de carte qui est vraiment le moyen de prédire un avenir que les gens préfèrent. Mais si un voyant fait une prédication, comment y parvient-il en dehors des outils que sont les cartes, les planètes pour l’astrologie ou encore les chiffres pour la numérologie ? Est-ce un don de clairvoyance comme beaucoup de mediums mettent en avant sur les sites de voyance ? La réponse n’est pas aussi complexe que cela quand l’on parle à des professionnels du milieu : le surnaturel et la magie, c’est du marketing, le vrai, ce sont les arts divinatoires. Il n’y aurait alors aucun don puisque toutes ces pratiquent s’apprennent. On peut quand même citer un art divinatoire qui fait plutôt exception, c’est la boule de cristal. Cette dernière est un accessoire que des mediums peuvent utiliser pour affiner des prédications, mais beaucoup de mediums très sérieux n’y voient là que de la poudre aux yeux. Il s’agirait donc d’un moyen marketing qui met en avant non pas la voyance mais le voyant ou la voyante. Il vaut donc mieux éviter ceux qui en font trop et parlent de don à la naissance sachant que le don de clairvoyance n’existe au final pas du tout. Seules les cartes et les autres arts divinatoires comptent et vous-même pouvez apprendre à faire un tirage de carte par exemple par des vidéos tutoriels sur Youtube ! On peut donc se former en ligne et gratuitement depuis peu, il suffit simplement d’être passionné et surtout très curieux pour toujours approfondir ses connaissances. Il s’agit donc bien d’un apprentissage à avoir et non d’un don qu’il faudrait posséder même si le marketing ambiant de ce domaine si particulier aime nous rappeler tout ce côté ésotérique ou même magique qui peut régner dans la voyance. Pour trouver un bon voyant, nous vous conseillons de faire bien attention sur internet aux aspects marketing : trop de blabla sur un don de voyance et vous pouvez vous dire que la personne en face va en rajouter beaucoup pour vous faire un show bien souvent inutile et qui donc se paye quand l’on sait que la voyance au telephone, ce n’est pas non plus le moyen le moins cher.